Le saviez-vous ?

Le mythe de Perséphone :

Dans les empires grecs et romains, par exemple, les habitants de Cyrène mangeaient une plante appelée silphion pour prévenir les grossesses non désirées. Certaines femmes à l’antiquité mangeaient également des graines de grenade, qui contiennent un œstrogène naturel, inspirées par le mythe de Perséphone dans lequel la grenade est le symbole du cycle menstruel. Rappelons que ce ne sont pas des méthodes validées , donc à ne pas reproduire chez vous ! 

Une histoire de patate :

Dans les années 1950, une société basée à Mexico a synthétisé un dérivé de la progestérone naturelle, la principale hormone contenue dans les pilules contraceptives, à partir de tubercules d'une plante sauvage du Mexique (un igname mexicain sauvage appelé Barbasco), qui fait partie de la famille des patates douces.

Boys, boys, boys :

Bonne nouvelle pour toutes les femmes, une pilule pour homme est en cours d'expérimentation, à base de progestatif et de testostérone.