Le nouveau nom du stérilet c’est DIU (dispositif intra-utérin), en forme de Y ou de T il a été inventé en 1928 par Monsieur Point G. Et...ça fait beaucoup de lettres pour une première présentation. Pour le connaître plus en profondeur c’est en bas que ça se passe.

Le DIU est constitué d'une armature en plastique généralement en forme de T partiellement recouverte de cuivre. Le DIU au cuivre est un contraceptif de longue durée d’action qui influe sur les spermatozoïdes en les rendant moins mobiles et moins viables dans l’utérus. Il a également une action mécanique qui crée une inflammation de l'endomètre, la muqueuse utérine, ce qui empêche l’œuf de s’implanter dans l’utérus. Il agit localement dans l’utérus, ce qui laisse l’ovulation se faire et le cycle spontané.

Un beau matin Mr Ernst Grafenberg inventa ce contraceptif qui deviendra celui avec la plus longue durée d’action (de 4 à 10 ans). Le DIU au cuivre, aussi appelé DIU classique convient à la contraception longue durée mais peut également être proposé comme moyen de contraception d’urgence. On pose un stérilet ou DIU dans l’utérus en passant par le vagin. Le taux d’échec du DIU est très bas, il est de l’ordre de 0,4 grossesse à un an d’utilisation. Contrairement aux idées reçues le DIU peut convenir à de nombreuses femmes y compris celles qui n'ont jamais eu d'enfants (données de l'Organisation Mondiale de la Santé) car il existe des petits DIU « short » et confère liberté de corps et d’esprit pendant 4 à 10 ans.

La pose se fait chez un gynécologue, un médecin généraliste ou une sage-femme, elle peut provoquer une douleur d'intensité variable comme une petite contraction ou une douleur de règles qui disparaît très rapidement. Au bout du stérilet pend un fil visible lors des examens gynécologiques, ce qui en facilitera le retrait, vous pouvez bien sûr le faire retirer à tout moment par votre professionnel de santé. Lorsque la pose d’un DIU est envisagée, une grossesse, une maladie inflammatoire pelvienne et une grossesse extra utérine doivent être écartées. En présence de facteurs de risque infectieux (IST ou pratique sexuelle à risque d’IST), des tests diagnostiques sont recommandés avant la pose. La pose est toujours précédée d’un examen gynécologique afin d’estimer la taille, la forme et la position de l’utérus et d'écarter d'éventuelles contre-indications.

Où se procurer le DIU ?

En pharmacie, le DIU vous sera délivré sur ordonnance. La boite est grande car l’inserteur est long (pour le passage vagin et col de l’utérus) mais le stérilet, quant à lui, est petit, adapté à la taille de l’utérus. Vous devrez retourner consulter votre professionnel de santé pour l’insertion et le suivi.

Le saviez-vous ?

Ernst Grafenberg, l’inventeur du stérilet est aussi le scientifique qui a localisé le point G et qui lui a également donné son nom. 

Pourquoi le stérilet change de nom ? Tout simplement parce qu’il ne rend pas stérile ! Même si on avoue que Dispositif Intra Utérin, c’est pas toujours facile à retenir.

Toutes les méthodes de contraception présentent des contre-indications, des précautions d’emploi et des effets indésirables. Pour plus d’informations, consultez votre professionnel de santé. Quelle que soit la méthode, le préservatif (masculin ou féminin) est le seul contraceptif qui protège du VIH et de la plupart des IST. 

La méthode contraceptive doit être adaptée à chaque femme et choisie par et avec elle, en fonction de sa réalité quotidienne et des éventuelles contre-indications. La méthode choisie peut évoluer au fil de la vie et des situations rencontrées par la femme et/ou le couple.