Cette contraception est une méthode de rattrapage après tout rapport non protégé ou à la suite d’un accident de préservatif, ou en cas d’oubli de pilule, de patch ou d’anneau

Son action est double :

  • Retard ou perturbation de l'ovulation quand elle est sur le point de se produire.
  • Modification de l'endomètre de façon à ce qu'il ne puisse pas accueillir un éventuel œuf.

L'efficacité est liée à la rapidité de prise après le rapport non protégé. La prise de cette contraception d'urgence (1 comprimé en 1 seule prise) doit se faire le plus rapidement possible (dans les 72 heures et jusqu'à 5 jours selon la notice de la contraception) après le rapport sexuel à risque. Cette méthode est disponible en pharmacie, sans ordonnance, ou encore gratuite pour les jeunes filles mineures.

Il s’agit d’une méthode contraceptive d’exception et en aucun cas d’un mode de contraception régulier.

N’hésitez pas à demander conseil à votre professionnel de santé.

Le saviez-vous ?

La pilule d’urgence ne rend pas stérile et peut être prise chaque fois qu’il y a un risque de grossesse non prévue, même si elle peut parfois perturber le cycle. Elle peut être moins efficace en cas de prise répétée au cours d’un cycle.

Où se procurer la contraception d’urgence ?

  • Pour les mineures : gratuitement en pharmacie, au Planning Familial, dans un centre de planification, sur simple déclaration d’âge et sans justificatif. Il n’est pas nécessaire de consulter un médecin, d’avoir une ordonnance ou de faire un examen gynécologique. Elle peut également être donnée par l'infirmière scolaire.
  • Pour les majeures : en pharmacie, au Planning Familial ou dans un centre de planification, sans ordonnance. Remboursable par la sécurité sociale sur ordonnance, elle peut être demandée lors d’une consultation médicale afin de l’avoir d’avance.

Toutes les méthodes de contraception présentent des contre-indications, des précautions d’emploi et des effets indésirables. Pour plus d’informations, consultez votre professionnel de santé. Quelle que soit la méthode, le préservatif (masculin ou féminin) est le seul contraceptif qui protège du VIH et de la plupart des IST.

La méthode contraceptive doit être adaptée à chaque femme et choisie par et avec elle, en fonction de sa réalité quotidienne et des éventuelles contre-indications. La méthode choisie peut évoluer au fil de la vie et des situations rencontrées par la femme et/ou le couple.