Parfois, rien ne se passe comme prévu

Nous sommes nombreuses à avoir vécu cette situation due à une mauvaise manipulation ou un défaut du préservatif. Quelques recommandations pour éviter qu'une rupture de préservatif n'entraîne une grossesse.

Que faire ?

Il vous reste encore des solutions et en cas de doutes, de questions, parlez-en à votre professionnel de santé.

LE PRÉSERVATIF S’EST DÉCHIRÉ
LE PRÉSERVATIF S’EST DÉCHIRÉ

Contraception d’urgence : la pilule

La « pilule du lendemain » est un comprimé contenant une hormone destinée à éviter une grossesse. L'efficacité est liée à la rapidité de prise après le rapport non protégé. la prise de cette contraception d'urgence (un comprimé en une seule prise) doit se faire le plus rapidement possible (dans les 72 heures et jusqu'à 5 jours selon la notice) après le rapport sexuel à risque. Comme elle contient une dose hormonale plus élevée que les pilules contraceptives, elle n'est pas une méthode de contraception régulière.

Contraception d’urgence : le stérilet au cuivre

Le DIU au cuivre est une option sans hormones qui peut aussi être utilisée comme contraception de longue durée d’action. S’il est introduit dans les 5 jours suivant la rupture du préservatif, il évitera une grossesse et pourra être gardé jusqu’à 10 ans selon le modèle.

Test de dépistage des IST

Les préservatifs servent à éviter les grossesses et à protéger contre les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) ; mieux vaudrait donc que vous et votre partenaire fassiez un test.  Pour plus d'informations sur le dépistage des IST, tu peux consulter ce site onsexprime.fr

DISCUTER EN LIGNE AVEC UN GYNÉCOLOGUE*!

Un gynécologue vous répond gratuitement et immédiatement en ligne. Connectez-vous et posez votre question via le service Parl’ogyn.

doctor CTA
doctor CTA
*ils ne remplacent pas votre professionnel de santé, ne font pas une consultation ni une prescription de contraception.
chatbot